Pokémon life

Imagine toi un jour transformé en pokémon mais tu n'es pas le seul dans ce cas
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'apocalypse

Aller en bas 
AuteurMessage
Shaymin
Modo Shaymin
Modo Shaymin
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 21
Localisation : Près de Bordeaux

Carte d'explorateur
LV:
10/100  (10/100)
Expérience:
0/20  (0/20)
Pokédollard: 0

MessageSujet: L'apocalypse   Dim 17 Juil - 15:15

Une saga épique sur la fin du monde! Je vous laisse apprécier. Il s'agit sûrement de l'une de mes meilleures oeuvres.

La fin du monde
sur le thème de pokémon




Le premier sonna de la trompette : une grêle de feu mêlé de sang se précipita sur le sol ; le tiers du sol brûla, ainsi que le tiers des arbres et toute plante verte.
Le deuxième ange sonna de la trompette : une sorte de grande montagne ardente se précipita dans la mer ; le tiers de la mer tourna en sang, le tiers des créatures marines animées mourut et le tiers des bateaux fut détruit.
Le troisième ange sonna de la trompette : il chut du ciel une grande étoile qui flambait comme une torche ; elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources. Cette étoile s'appelle "l'Absinthe".
Ainsi le tiers des eaux tourna en absinthe et bien des gens moururent d'avoir bu de ces eaux empoisonnées.
Le quatrième ange sonna de la trompette ; le tiers du soleil, de la lune et des étoiles furent frappés, si bien qu'ils s'obscurcirent d'un tiers, que le jour perdit autant de sa clarté et la nuit pareillement.




L'apocalypse, St Jean, nouveau testament, verset XII






L'apocalypse: Introduction


Arceus, depuis son trône au delà des nuages, regardait le monde qu'il avait créé. De ses milles bras, il avait façonné les terres. De ses milles bras, il avait façonné les océans. de ses milles bras, il avait façonné les hommes et les autres créatures vivantes, y compris les pokémons. Ses créatures avaient pris vie. Elles s'étaient développées, et c'est ce qui lui paraissait merveilleux dans toute sa création. Pourtant, pas une larme, pas un remords, rien, ne vint le troubler dans son dessein: Il détruirait ce monde qu'il avait créé, tout comme Kronos avala ses enfants. Il savait comment, et il savait pourquoi. Il n'avait pas besoin de se justifier. N'était-il pas le dieu des pokémons, celui qui régnait sur les rois, les empereurs, les présidents, absolument tout le monde? Il n'avait de compte à rendre à personne, et c'était ce qui le désolait. Enfin, un temps. car si Arceus avait créé les émotions, il en était dépourvu. Nulle colère, nul amour, nulle peur ne le traversait. Et c'est ce qu'il y a de terrible chez un dieu.


Chapitre 1: ça a commencé...
Darkrai, au fin fond de l'île Nouvelle lune, pensait. Contrairement à sa soeur jumelle qui elle, agissait, lui, il réfléchissait. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas vu sa soeur, cresselia. Soit dit en passant, cela ne le troublait pas outre mesure. Ils se détestaient mutuellement, et ce depuis leur naissance. Lui représentait le mal, elle représentait le bien. Lui représentait les ténèbres, elle la lumière. Alors, comment auraient-ils pu se supporter? C'est à cela que pensait darkrai. Soudain, une autre pensée lui vint. Une pensée qu'il n'avait pas invitée, une pensée effroyable et à laquelle il n'avait jamais pensé auparavant: la fin du monde approchait. Quand? Comment? A cause de qui? Il n'en savait rien. Mais il savait à qui le demander. écartant les frondaisons d'une attaque psychique, il s'envola, prêt à rejoindre la Tour Céleste.

Mew aussi l'avait ressenti. La fin du monde approchait. dès qu'il le sut, il alla avertir l'être le plus proche de lui. il pensa tout d'abord à le prévenir, par la pensée, mais pensa qu'il valait mieux le voir face à face. Il alla donc à la forêt Linceul, pour retrouver celebi et son amour, massko, celui qui avait empêché la Tour du temps de Dialga de s'effondrer. Quand le rite de téléportation fut fini, il se retrouva nez à nez avec celebi.

"Mew! Quelle bonne surprise! lui dit-elle, En quoi puis-je t'être utile?
-je voudrais te parler d'une affaire de la plus haute importance, à toi, massko... et noctunoir."

Noctunoir était celui qui avait toujours empêché celebi et massko de tourner en rond, dans leur entreprise pour empêcher la tour du temps de s'effondrer. Mais, suite à sa rébellion contre son chef, dialga primal -une version brutale du dialga du futur où la tour du temps s'est effondrée-, il s'est associé à celebi et massko, et c'est grâce à lui que dialga primal a pu être vaincu et revenir à la raison. mais c'est une autre histoire. Noctunoir fut facile à retrouver, avec des capacités psychiques comme celles de celebi et mew, et noctunoir savait se téléporter.

"Qu'y a-t-il? demanda Noctunoir, sitôt apparu,
-Je voudrais vous parler à tout les trois d'une affaire de la plus haute importance, annonça mew, la fin du monde.
-Hein?
-Quoi?
-Inconcevable!
-C'est pourtant vrai, poursuivit-il, mes pouvoirs psychiques sont formels, la fin du monde approche. Je suis avec vous ici pour que nous y remédions. Je sais que vous avez déjà sauvé le monde une fois. Je vous demande de le refaire.
-Oui, mais la dernière fois, nous avions des indices! contra massko, Là, nous ne savons absolument rien!
-Il est vrai que vous nous donnez très peu d'informations, approuva Noctunoir, Ne sauriez-vous rien de plus?
-Je connais le nom de celui qui la lancera: Arceus"

Mewtwo n'était sûrement pas l'être le plus proche de mew. Certes il était fait de ses entrailles, il était un produit de lui-même. Pourtant, ils ne s'étaient vus que deux fois, et regrettaient ces deux unioques rencontres plus que tout au monde . Après bien des périples, mewtwo avait élu domicile dans la grotte azurée, au sud-ouest d'azuria. Ce jour-là, il méditait. sur le monde. Sur ses faiblesses. Sur ses avantages. Sur ses souffrances. Sur sa raison d'être. Et c'est là qu'il les eût. des milliards de plaintes qui avaient traversées le continuum espace-temps pour se loger dans son crâne en une migraine épouvantable. Les cris d'un monde en pleine disparition, en pleine destruction: le sien. Tiré de son repos méditatique, il lança une aurasphère sur la paroi haute de la caverne, créant ainsi une ouverture vers l'air libre. Cependant, quand il s'élança vers cette ouverture pour sortir, il se fit stopper par une attaque rafale feu.

"Bien joué, Dracaufeu!"

C'était un jeune dresseur. A l'expression de son visage, il ne devait pas comprendre la gravité de la situation. Mewtwo, agacé, décida d'en finir vite. Avec la télékinésie, il amena le saurien à sa portée. Là, il lança une fulgurante attaque tonnerre, enchaînée par un mitra-poing de puissance maximale. Le dresseur rappela son pokémon et envoya pikachu. Avant que son adversaire ne puisse répliquer, Mewtwo avait saisi un lourd rocher et s'en servit comme d'un bouclier contre l'attaque fatl-foudre que le petit jaune lui lança. Le rocher, qui avait absorbé l'attaque, faisait palpiter les mains de mewtwo. A bout, il le lui balança, signalant le K.O. de l'évolution de pichu. Le dernier pokémon envoyé fut herbizarre. Là, pas de secret. Une seule attaque choc mental le mit au tapis. Le jeune dresseur, geignant, couru vers le centre pokémon le plus proche.

"Je n'ai pas le temps de jouer avec toi."

Après cette révélation, mewtwo s'envola. Il avait des questions à poser. A rayquaza.


Chapitre 2: Le début de la fin




Heatran souffrait. D'un mal certes inexplicable mais tout aussi douloureux. Il était le pokémon élémentaire volcanique et ses maux provoquaient des éruptions volcaniques dans le monde entier. Il essayait de les contrôler, mais cela ne servait à rien. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était retarder l'échéance. De ce fait, il souffrait également psychologiquement. C'est vrai, qu'est ce qu'un pokémon légendaire qui ne sait gérer son pouvoir? Heatran aurait préféré mourir, et son souhait serait bientôt exaucé.


Latias et Latios fuyaient. Hoenn venait d'essuyer la plus grande éruption volcanique jamais connue. Le mont Chimnée était entré en éruption, emportant dans sa chute Vermilava et Lavandia. On dénombrait plusieurs morts, beaucoup de blessés et un nombre hallucinant de disparus. Le frère et la soeur avaient tout d'abord tenté de sauver les villageois, mais en vain. Latias y avait même laissée le bout d'une de ses ailes, la rendant presque inapte à voler.
« Tiens bon! »,lui disait son frère, mais Latias n'espérait pas beaucoup. Mais ce qui la rendait triste, c'était de connaître la cause de cette éruption. Contrairement à son frère, elle était au courant pour la fin du monde. Alors, dans un souffle, elle annonça à son frère:
« Latios?
-Oui, ma soeur?
-Vis bien. Le monde aura besoin de pokémons comme toi dans ses dernières heures. (elle toussa) Trouve massko. Mets le au courant pour le Mont Chimnée. Et n'oublie pas; (elle sentait la mort entrer en elle) je ne t'abandonnerai jamais. »
Et c'est sur ces dernières paroles qu'elle mourut. Latios sentit une larme couler sur sa joue. Elle était froide, glaciale même, mais ce froid n'était pas comparable à celui qui venait d'assaillir son coeur.
« Oui, petite soeur. Je n'oublierai pas. »
Et, s'enfonçant dans les ténèbres du futur, il partit à la rcherche du dernier pokémon à avoir traversé l'esprit de sa soeur.


Quand Darkrai arriva au pied de la Tour Céleste, il sentit une présence. Elle était puissante,
peut-être même plus que lui. Mais cela l'importait peu. Dans ses sombres heures, il n'avait pas de temps à perdre en futilités martiales. Si ce pokémon souhaitait le combattre, eh bien il n'aurait qu'à le faire quand Darkrai aurait empêché l'apocalypse. Il entra donc, sans regrets, sans remords, sans craintes. Pourtant, alors que kaorines et altarias cédaient le passage, que téraclopes et branettes restaient dans l'ombre, cette surpuissance le suivait et l'épiait. Il se sentait tel un rat de laboratoire dont la vie ne serait qu'un test, si facile à remplacer. Il se retourna donc et clama d'une voix forte:
« Qui que tu sois, laisses-moi; j'ai d'autres chats à fouetter. Tu ne m'empêcheras pas de voir Rayquaza, et s'il me faut te balayer, je le ferais sans problèmes. »
Une voix particulière, tout aussi confiante, lui répondit:
« je suis Mewtwo, et je verrais Rayquaza! »
La forme lévitante sortit de l'ombre. Une goutte de sueur perla sur le front de Darkrai.


« N'y a-t-il point un moyen de la stopper? demanda pour la trentième fois Noctunoir,
-Ca n'a pas changé depuis trois secondes: je n'en sais absolument rien! »
La réponse de Mew n'avait fait plaisir à personne. Massko se sentait impuissant, et il pensait ne pas être le seul. Il regarda sa bien-aîmée. Perdue dans ses pensées, elle semblait ne plus le remarquer. Mais massko s'y était habitué; Cela faisait longtemps maintenant qu'il la sentait distante à son égard. Cependant, s'il savait pertinnement ce que cela voulait dire, il s'interdisait de le penser, car lui aimait encore celebi. Il se souvenait de leur première rencontre comme s'il l'avait vécu le jour même: Accompagné de son dresseur, massko l'avait sauvée de Noctunoir et de ses sbires, les ténéfixs, alors qu'ils recherchaient des informations sur les rouages du temps. Massko avait tout de suite éprouvé quelque chose pour elle, sans toutefois oser se l'avouer. Désormais, il pensait que c'était l'inverse.
« Celebi? demanda-t-il posément,
-Oui Massko? Elle s'était retournée toute d'un coup, en sursautant, comme si elle était impatiente d'entendre la suite,
-Je pense pouvoir savoir comment empêcher Arceus: explore le temps. Va dans le futur et dis nous comment procéder. Je ne te demande pas d'y aller physiquement, mais seulement d'y jeter un coup d'oeil.
-Hmmm... c'est faisable...Oui, nous allons le faire!
-Allez Celebi! encouragea Mew,
-Nous sommes de tout coeur avec toi! » la soutint Noctunoir
Massko, lui, se contenta de chuchoter, mais personne y compris lui ne comprit exactement cequ'il venait de dire.
Celebi se prépara donc à aller dans le futur. Elle s'assit et ferma les yeux. Rapidement, des spasmes commencèrent à l'agiter, et elle sembla souffrir de l'intérieur. Soudain, elle se réveilla, haletant comme si elle avait manquée de se noyer
« Nous avons un GROS problême. »


Mewtwo et darkrai se faisaient dorénavant face à face. Les attaques psy et ténèbres fusèrent dans la Tour, sans jamais sceller le destin de l'un des combattants. C'était vibrobscur par ci, aurasphère par là, mais aucune ne donnait l'avantage à l'autre. Ils finirent par se repousser l'un l'autre, suite à un duel télékinéthique, entraînant des morceaux de murs dans leurs chutes. Soudain, Darkrai leva la main pour une trève:
« Attends! Tu veux voir Rayquaza pour avoir des réponses, n'est ce pas? Moi aussi, et sûrement pour les mêmes raisons. Tu es sûrement en quête d'un moyen pour stopper l'apocalypse, ce que je veux faire.
-Comment cela se fait-il que tu sois au courant pour la fin du monde? Demanda à son tour Mewtwo en baissant sa garde
-Disons que tu sous-estimes les pouvoirs du type ténèbres!"
Mewtwo n'avait pas trop aimé le sourire que darkrai avait esquissé en disant cela. Et partager la gloire d'avoir sauvé le monde avec lui non plus.
"Mais... que l'on soit bien clair... c'est une alliance temporaire, n'est-ce pas? s'empressa de demander mewtwo,
-Bien sûr! J'ai d'autres choses à faire que de jouer les baby-sitters avec toi! Je ressent pour toi un profond dégoût; comment peut-on se proclamer pokémon du mal en se baladant en blanc et violet, ce n'est pas sérieux!
-Et toi alors? Tu es en deuil pour toujours porter une robe noire? Et tes yeux bleus, ça le fait mal!"
Ils s'arêtèrent de parler pour contempler le ridicule de la situation.
"J'ai hâte que cette alliance soit terminée."

Jirachi le sentait approcher. Un jeune garçon, accompagné de son salamèche, probablement son pokémon de départ. Tant mieux, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu de compagnie, et il aurait bien mérité son voeu pour être allé au fin fond de la caverne étoile. Jirachi vit donc le petit garçon arriver dans le dernier boyau de la caverne.
"Je te félicite, petit, tintinnabula Jirachi, tu as mérité ton voeu. Dis moi ce que tu veux, et je le réaliserai.
-Eh bien... ma mère est morte quand j'étais tout petit. J'aimerai... j'aimerai..."
C'est là que la caverne commença à s'ébranler. Tout les murs de la caverne tremblaient, et des rochers en tombait. Soudain, un mur céda pour qu'un fleuve engloutisse la caverne.
"Je voudrai n'être jamais venu au monde, déclara le garçon.
-Moi aussi."
Et tandis qu'ils étaient avalés par le fleuve, le garçon serra de toutes ses forces le dernier être qui aurait pu l'aider à revoir sa mère.


Chapitre 3: Terribles révélations


Mewtwo et Darkrai s'approchaient ensemble du pinacle de la Tour. Ni l'un ni l'autre n'appréciait cette situation, pourtant il la savait obligatoire. Ils étaient l'opposé de l'autre, pourtant ils étaient semblables à des frères. Ils arrivèrent bientôt devant le dernier escalier.
"Et s'il n'est pas content de nous voir? demanda Darkrai,
-Alors nous lui rendrons son salut!" répondit Mewtwo dans un rictus.
Ils montèrent donc les escaliers, et virent le pokémon vert du ciel, de plus de sept mètres de long, surplombant le monde de sa hauteur vertigineuse. Rayquaza regardait le monde depuis le ciel dont il était le gardien.
"Je vous souhaite la bienvenue en ma demeure, le Pilier Céleste.( Rayquaza tourna son corps de serpent vers ses interlocuteurs)Je suppose que si vous êtes ici c'est parce que vous voulez des informations sur Arceus et la fin du monde?"
Les deux pokémons maléfiques balbutièrent quelques mots sans le moindre sens, puis Darkrai s'avança.
"Ô grand rayquaza, seigneur tout-puissant du ciel, nous requérons ton infini savoir pour une noble quête.
-Pas la peine de se forcer! grogna Rayquaza, Je sais qui vous êtes, Mewtwo et Darkrai, et sachez que dans toute autre situation je vous aurai mis en pièces sur le champ.
-Cela veut dire que vous n'allez pas nous aider?
-L'ai-je dis?(il sourit bizarrement). Je vais vous dire ce que vous voulez savoir:
<Arceus, pour une raison inconnue que nous ne voulons pas connaître, a décidé que notre monde n'avait plus le droit de vivre. Il prépare donc sa destruction, et pense que nul ne pourra l'en empêcher. Ce qu'il ne sait pas, c'est que les ondes psychiques qu'il émet pour son sombre dessein ont été captées par de nombreux pokémons psy, en particulier les légendaires. Heureusement que c'est le cas, sinon nous ne pourrions rien faire. Grâce à mes puissants pouvoirs, j'ai réussi à comprendre comment il compte utiliser les siens:
<Tout d'abord, il compte réveiller Groudon et Kyogre et les faire s'affronter comme il y a longtemps. il compte aussi faire en sorte que Heatran perde son pouvoir, de sorte à faire entrer tout les volcans en éruption. Enfin, il se penchera vers l'un de ses précieux acolytes pour que celui-ci commande Regigigas pour ses noirs plans. il s'agit très probablement de l'un des trois golems qu'il a créé, même si nous ne savons pas lequel.
<C'est tout ce que je sais, mais c'est déjà suffisant. Je pourrai continuer à vous aider. Cependant, je dois rester dans ma tour pour éviter que Arceus n'en profite pour détruire le ciel. Je pense que le mieux à faire est de trouver ces pokémons-là et de les empêcher de sombrer dans les desseins d'Arceus.
-Mais comment faire? S'ils vont bel et bien causer l'apocalypse, alors nous ne leur ferons rien!
-Un peu d'imagination que diable! Mais il faudrait prévenir le plus de pokémons puissants que possible, histoire de nous faire une petite armée.
-Lequel nous conseillez-vous?
-Je pense que le plus apte à vous aider en ce moment serait Deoxys. Il vient de se réveiller de sa comète, et il se rendra bien vite compte de ce qui est en train de se passer. Allez le voir, prévenez-le, et il vous aidera.
-Si c'est ce que vous voulez, nous le ferons."
Et les deux légendaires se retirèrent.
"T'y crois vraiment à ce qu'il a dit? demanda Darkrai à son coéquipier une fois qu'ils étaient dans les escaliers.
-Nous allons bien voir. De toute façon, c'est la seule piste que nous ayons. Cependant, je ne compte pas lui obéir au doigt et à l'oeil."
Darkrai s'éloigna en méditant sur ces mots.


Voici ce que vit celebi quand elle alla dans le futur alternatif;
Quand elle arriva dans le futur, elle tomba sur un sol de poussière qui recouvrait de la lave durcie. Elle remarqua même que quelques malheureux pokémons avaient été piégés dans celle-ci. Beaucoup de bâtiments prestigieux avaient été réduits en cendres, cendre qui recouvrait le sol de ce sinistre endroit. Le ciel était noir de nuages d'orages, sauf au sommet du Mont Couronné où des nuages violacés tourbillonnaient autour du pinacle. Celebi gravit la montagne. Arrivée aux Colonnes Lances, elle tomba sur Palkia, Dialga et Giratina, tous trois étalés sur le sol, complètement K.O.s. A la toute fin du Mont Couronné montait vers le ciel un escalier cristallin des sept couleurs de l'arc-en-ciel qui traversait les nuages. Celebi le monta. Au bout de l'escalier, une porte entrouverte, toute faite d'or, l'accueilli. Quelqu'un semblait l'avoir franchie récemment... Celebi emprunta ce passage, et arriva dans un grand temple certes fait d'or, mais dont le temps avait quand même appliqué ses ravages. Au fin fond du temple, une énorme porte d'or semblait conduire à une antichambre d'où s'échappaient des cris. Quand Celebi entra dans l'antichambre, elle vit Arceus, sous forme humaine, en train d'étrangler un garçon portant une étrange épée. D'autres pokémons étaient là aussi, mais ils se tordaient tous de douleur, agonisants. Il y avait Darkrai, Mewtwo, Mew, Noctunoir, Massko... et elle-même. Déjà bien retournée par cette vision, elle le fut encore plus quand, ayant remarqué que sa victime ne se débattait plus, Arceus se tourna vers elle et quand il la fixa de ses grands yeux rouges sang, lui vrilla le crâne de ses pouvoirs psychiques par la même occasion. C'est à ce moment qu'elle revint dans le présent.


"Alors c'est de cette manière que cela va se passer?demanda noctunoir à celebi quand elle eût fini son récit,
-C'est possible, mais nous pouvons aussi changer le futur, comme nous l'avons tout trois fait la dernière fois, clarifia Celebi
-Quelle qu'en soit la manière, scanda mew, nous sauverons ce monde. Pas seulement pour nous, mais pour tout ces autres pokémons qui rêvent d'un avenir différent que ces nuages noirs qui se profilent à l'horizon. Celebi nous a donné plusieurs indices. Tout d'abord, nous savons que l'affrontement final se déroulera au dessus du Mont Couronné, plus loin encore que les colonnes lances. Nous savons aussi qu'il nous faudra au préalable rencontrer Darkrai, Mewtwo...
-Et moi?"
Latios venait d'entrer dans la salle accompagné du majordome de massko et celebi, parasect. Celui-ci s'empressa de gloussotter des excuses de son accent risible et pitoyable:
"Ie suis diésolé, mi il a tienu à vious voir. Il dyit que c'iest impiortant.
-Merci, parasect, tu peux disposer. Alors, Latios? Qu'as-tu à nous dire? Et comment va ta soeur?
-Latias est morte, dit-il froidement, Elle est morte suite à l'éruption-que dis-je, l'explosion- du Mont Chimnée. Elle était tout pour moi, et elle a été emportée par ce censuré de Heatran. Avant de succomber à ses blessures, elle m'a demandé de venir avertir Massko. Mais je vois que vous êtiez en pleine réunion.
-Oui, en effet, le prévint mew, Nous sommes en train de réfléchir à la manière d'empêcher l'apocalypse.
-Vous n'avez qu'à aller au Mont Chimnée, vous pourrez la voir dans toute sa splendeur. Qui sait, vous y trouverez peut-être des indices.
-Hmm... eh bien, pour l'instant, c'est notre seule piste, intervint massko, Je propose d'écouter le conseil de Latios et d'aller au Mont Chimnée.
-Allons-y!"

Deoxys se réveilla. Emprisonné dans sa météorite depuis un temps immémorable, il avait toujours été entravé par sa puissance. Mais, depuis peu, ce pouvoir n'existait plus. Il décida alors de sortir de sa prison et de regarder dans quel genre de monde il avait atterri. D'un balayage psychique, sa prison aérolithique fut réduite en cendres. Il remarqua que sa météorite était elle-même enterrée au fond d'une caverne, même si son passage avait laissé une ouverture béante dans le plafond. Deoxys passa donc par cette ouverture. La caverne où il fut jadis enfermé se révéla être une forêt peuplée de pokémons oiseaux et insectes qui lui paraissaient fort étranges. Soudain, il sentit une forte perturbation psychique se rapprocher vers lui. Chouette, se dit-il, on dirait que je ne vais pas avoir le temps de m'ennuyer sur cette étrange planète. Il descendit donc en piquée pour accueillir cette belle perspective de combat. Il tomba sur deux pokémons. L'un était grand, bipède, avec une allure menaçante dont les teintes de peau s'approchaient du blanc et du violet. L'autre était noir, avec une collerette rouge, dépourvu de pieds. Ses yeux bleus cachés par sa mèche blanche contrastaient avec son appartenance au type ténèbres.
"Bonjour, autochtones de cette planète. Je vous préviens tout de suite, si vous comptez vous battre, vous allez le regretter.
-Abrège, on n'a pas besoin de ton charabia, dit le violet
-On aurait plutôt besoin de ton aide, ajouta le second.
-Mon aide? Voilà qui est mieux! A peine sorti de ma prison je suis déjà célèbre.
-C'est Rayquaza qui nous a parlé de toi. Il nous a dit que tu pourrais nous aider à empêcher Arceus de provoquer l'apocalypse.
-Rayquaza? C'est le seul être de cette planète que je connais. Il faut dire qu'il m'a surveillé longtemps quand j'ai pénétré son ciel. Au début, il m'en voulait, mais ensuite on a longtemps dialogué par la pensée. Je ne l'ai jamais vu physiquement, mais il me semble digne de respect. Dites moi, comment est-il?"
Les deux se toisèrent du regard. Tout puissant qu'il était, Déoxys n'en demeurait pas moins un extra-terrestre, et les deux escogriffes refusaient de placer leur confiance en lui.
"Trève de bavardages, ahanna darkrai, Décides-tu de nous aider, oui ou non?
-Bon, allez, oui. Cet Arceus ne devrait pas être bien difficile à mettre en déroute!
-Hein?
-Quoi?
-Arceus, le pokémon créateur?clama darkrai, Facile à battre? Mais tu es fou! Il est capable de nous balayer d'un simple regard! Personne, seul, ne peut le tenir en respect!
-Le fait est que nous ne sommes pas seuls, se vanta Deoxys, nous sommes trois des plus puissants pokémons de l'univers. Même cet Arceus ne pourra pas nous vaincre.
-Je suis d'accord avec lui, Darkrai. Cela ne nous servira à rien de parlementer avec Groudon et Kyogre, Heatran se déchaînera toujours, et nous ne savons pas quel golem est le traître. Le mieux est d'aller à la source de ce mal. Vainquons Arceus, et nous vaincrons l'apocalypse. Il nous suffit d'aller chercher Palkia, Dialga et Giratina, ils nous aideront dans cette bataille.
-Des amis à vous? (ils ignorèrent la question de déoxys)
-Mais..!bredouilla darkrai, vous êtes complètement fous! Nous ne pourrons jamais vaincre Arceus!
-Si tu es trop lâche pour te battre, tu peux t'enfuir. Il paraît que c'est la seule chose que tu sais faire, mentit Mewtwo."
Après un instant de reflexion, Darkrai accepta. ils partirent donc tout trois pour le mont Couronné.


Chapitre 4: Du bon travail gâché




Deoxys, Mewtwo et Darkrai arrivèrent rapidement au Mont Couronné. Ils escaladèrent sans difficulté ses parois abruptes, et atteignirent les Colonnes Lances. A première vue, l'endroit semblait désert et en cul de sac. Mais, au fond d'eux mêmes, tout trois savaient qu'ils n'étaient pas seuls, et que la route de briques noires du futur s'ouvrait devant eux.
"Palkia, Dialga, Giratina, psalmodia Darkrai, grandes engeances de notre monde, Je vous prie de bien vouloir vous montrer et écouter notre proposition."
Le monde parut s'étirer sous leurs pieds et une grande lumière mauve apparut: c'était Palkia. La terre sembla s'arrêter tandis qu'une grande lumière bleue apparut: c'était Dialga. Enfin, une parcelle du sol devint plus noire que la nuit tandis que des yeux et des griffes rouges sortaient de l'ombre: c'était giratina. Ce dernier prit la parole.
"Que me veux-tu?
-Pourquoi nous as-tu appelés?demanda Palkia,
-Parles! rugit Dialga
-C'est... c'est Arceus. il va détruire le monde. Mes coéquipiers pensent que le choix le plus judicieux serait un affrontement pur et dur. Pour ma part, je voulais savoir si vous ne pourriez pas le vaincre autrement. Ne pouvez-vous pas le bannir de ce monde? L'emprisonner dans le temps? Le faire succomber à sa noirceur?
-...Non, répondit calmement Giratina, J'ai bien peur que non. Nos pouvoirs n'ont aucun effet contre le Créateur. Vos acolytes ont raison; il faut se battre.
-Alors allons-y, décida Mewtwo
-Allons lui mettre sur la tronche!"annonça Deoxys.
Les six légendaires montèrent les escaliers que les fondamentaux avaient fait apparaître. Traversant l'arc-en-ciel, ils se préparèrent à leur inéluctable combat, dont l'issue était plus qu'incertaine.

Grâce à la vitesse phénoménale de Latios et au portail de Celebi, le groupe de pokémon arriva sur le champ de lave qu'était devenu le centre de Hoenn. La lave portait en effet sur un grand périmètre. Le Mont Chimnée ayant littéralement explosé, de la lave avait recouvert la région allant de Vermilava à Cimetronelle en passant par Lavandia. De nombreux humains, pokémons et habitations avaient été ensevelis par la marée rouge déferlante. En surélévation grâce aux pokémons volants, ils survolèrent une espèce de puit de lave, d'où la lave s'accumulait continuellement. Probablement l'ancien site volcanique, ou tout du moins c'était ce que pensait massko. Mais celui-ci se sentait épié. Quelqu'un ou quelque chose les fixaient. Il ne prévint pas les autres. Il n'avait besoin que de ses yeux perçants pour dénicher le fouineur. Il finit par le trouver. Il s'agissait d'un pokémon quadrupède, à couleur dominante marron et doté d'une généreuse crinière. Il n'était pas seul. Deux autres quadrupèdes les épiaient depuis la forêt. Un jaune aux crocs de sabre et à la queue tordue et un bleu dont la queue se séparait en deux rubans blancs s'agitant comme la marée.
"Entei... Raikou... Suicune, pensa Massko, que font les gardiens de Ho-oh ici?
-Quelque chose me dit que ça va mal tourner... lui répondit Noctunoir par télépathie
-Noctunoir! Que sais-tu des trois chiens légendaires?lui demanda-t-il, toujours par la pensée
-Pas grand chose. Chacun représente un élément. Entei le feu, Raikou la foudre et Suicune l'eau. Ce sont les gardiens de Ho-oh. Ils détiennent le pouvoir de l'invoquer... ou de de le détruire. On dit qu'ils sont intimement liés à la Terre. Je me demande à quel point ils sont énervés en ce moment..."
Visiblement assez, car les trois chiens, bondissant à travers la lave en la chassant de leurs pouvoirs, allèrent voir nos héros, toutes dents dehors:
"Livrez nous heatran! grogna Entei
-Mais nous ne le gardons pas! se plaignit massko
-Et même si on l'avait, je ne laisserai pour rien au monde le privilège de se venger de lui à ma place! scanda Latios
-Alors tu vas mourir!"
Fonçant l'un contre l'autre, les deux légendaires entamèrent la lutte. Elle fût vite finie grâce à Suicune.
"Assez!" dit-elle
Elle marchait d'un air hautain, l'eau de ses pattes durcissant la lave sous ses pas. Les rubans de ses côtés battaient fort et haut. Une tempête avait lieu en elle.
"Veuillez pardonner mon frère, il est à cran depuis la mise à mort de Ho-oh. Mais je manque à tout mes devoirs: Suicune, gardienne de l'onde.
-On dit que vos pas rendent pures les eaux polluées, dit Celebi, est-ce vrai?
-C'est vrai, mais ça n'est pas une activité que j'affectionne. En ce moment, mon but est de faire régner la justice selon la volonté de mon maître... j'entends feu mon maître.
-Nous recherchons Heatran, ajouta Raikou en grinçant des dents, il est la cause première de cette éruption, selon notre soeur. Nous comptons lui faire payer.
-Personne ne mérite plus de le punir que moi, ragea Latios, Il a tué ma soeur!
-Du calme latios! le pria Celebi,
-Nombre de gens sont morts par sa faute. Il faut..."
La maîtresse de l'onde se stoppa. de l'activité avait lieu sous la lave et tous l'avaient senti. Heatran, en piteux état, venait de sortir de la fontaine de lave. Las et à bout de force, il n'eût même pas la force de se défendre quand Latios et Entei se jetèrent sur lui.
"Stop! cria Celebi, Arrêtez! Nous devons l'interroger!
-Il est trop dangereux pour qu'on le laisse vivre! protesta Entei
-Il a massacré des milliers de gens!
-A... Abré... Abrégez... mes souffrances...souffla Heatran
-Avec plaisir!"
Latios, d'une ultime attaque coupe psycho, fit rouler la tête d'Heatran. Les deux moitiés s'enfoncèrent dans la lave, dernières victimes de la tyrannie d'Arceus.

Tout en haut des escaliers arc-en-ciel, les six légendaires trouvèrent une grande porte d'or. Cela faisait bien longtemps qu'ils gravissaient les marches, et ils n'osaient regarder en bas tellement ils devaient être haut. D'un commun accord, ils ouvrirent la porte d'or. Ils arrivèrent dans un temple aux dimensions inimaginables dont tout était fait d'or massif. le tout donait une impression de richesse incommensurable. Toutefois, les nombreuses lézardes sur le mur et les statues délabrées de héros oubliés était comme un rappel que tout a une fin. passant les innombrables richesses et vestiges du temps ancien où Arceus était encore vénéré, ils arrivèrent près d'une porte d'or cyclopéenne représentant Arceus créant le monde. La gravure était présenté comme deux cercles concentriques de dessins, dont le centre était Arceus. Le cercle intérieur représentait des plaques colorées. Le cercle extérieur était composé d'humains et de pokémons de diverses espèces. Le plus étrange, et le plus dérangeant aussi, c'est qu'il y avait autant de gens joyeux... que de gens pleurant leur douleur. Un frisson parcouru le groupe. Enfin, le combat final s'approchait. Bien sûr, ils doutaient de leurs chances de réussite, mais que pouvaient-ils faire d'autre, surtout après tout ce chemin passé. Ils poussèrent la porte, indécis sur leur destin. Ils arrivèrent dans l'antichambre. Celle-ci semblait ne pas réellement exister. En effet, il n'y avait ni murs, ni sol, ni plafond, ou tout du moins en apparence. les légendaires étaient tout simplement au milieu des nuages, leurs pieds posés sur un sol invisible donnant sur le monde d'en bas. Regardant le monde qu'il avait créé, Arceus, le grand, le terrible, Dieu, était devant eux, leur tournant le dos. Ne sachant que faire, Darkrai tenta d'avancer, mais se stoppa en entendant une voix bien particulière. Une voix forte, puissante, et terrible, qui aurait fait tremblé le cosmos entier de ses mots terribles.
"Je sais pourquoi vous êtes ici. Avant de vous réduire au néant, je voudrai vous poser une question: Pourquoi, pourquoi essayez vous de sauver ce monde révolu?
-Parce qu'il reste de l'espoir, exulta Darkrai, Parce que dans les ténèbres, une lueur brille au loin, personne ne peut l'atteindre, mais elle nous montre la direction. Elle donne un but à la vie, et un sens à l'humanité. Et c'est pour elle que nous nous battrons jusqu'au bout, jusqu'à notre dernier souffle de vie. Pour elle...
-...C'est une bonne raison, même si elle ne vous permettra pas de rester en vie. La vie ne mérite pas d'être vécue, et la votre s'arrête ici."
Sans émotion aucune, Arceus fit jaillir du cercle entourant sa taille un rayon qui fusa vers les légendaires. Darkrai et Deoxys se jetèrent sur le côté, et Mewtwo esquiva, mais ce ne fut pas le cas de Giratina, qui se le prie de plein fouet. En un premier temps, celui-ci hurla de tout son être sa douleur. Puis, ses traits commencèrent à se distordre. Puis, il implosa en petites lumières bleues qui fusèrent vers le ciel. Giratina n'était plus. Son jour ne viendrait plus jamais. Plus question de faire demi-tour; il ne fallait pas que Giratina soit mort pour rien. Darkrai, Mewtwo et Deoxys se jetèrent sur Dieu, Palkia et Dialga préparant leurs plus puissantes attaques en arrière-plan. Arceus balaya les trois humanoïdes du regard et envoya bouler Palkia et Dialga. En se réceptionnant, Dialga envoya Hurle-temps, qui lui revint immédiatement dessus quand Arceus lui renvoya, à peine ébranlé. mewtwo, Darkrai et l'extra-terrestre sautèrent sur Arceus et lui envoyèrent leurs plus puissantes attaques physiques. Celui-ci n'en eût cure et les fit partir en ruant. Arceus prépara une nouvelle fois son rayon mortel, et l'envoya vers darkrai. Au dernier moment, Mewtwo se jeta sur Darkrai, lui évitant une mort sans gloire. Le rayon traversa le sol de verre comme s'il n'y était pas et fonça droit vers un petit ilôt de Hoenn. Voyant que les attaques physiques ne fonctionnaient pas, les 5 désespérés envoyèrent des attaques à distance, qui explosèrent à la surface de la peau d'Arceus. Alors que les explosions fusaient, Darkrai remarqua que Arceus changeait de forme. Il devint noir comme la nuit, et tandis que les légendaires s'acharnèrent à vouloir le blesser, il étendit une grande onde noire qui les jeta tous à terre. Deoxys projeta un rayon destiné à réduire en poussière Arceus, mais, d'un geste ample de la tête, Arceus réduit l'espoir tombé du ciel à néant. Une larme coula sur la joue de darkrai. Il s'adressa à Mewtwo:
"Ami... au revoir."
Et, aussi simplement que cela, Darkrai se téléporta, laissant les trois derniers rescapés d'Arceus à une mort certaine. Palkia et Dialga lancèrent leurs attaques suprêmes sur Arceus, qui les dévia sur le monde d'en dessous. Mewtwo se jeta sur Arceus et déchaîna mitra-poing, mais Arceus lui envoya un coup de boule qui lui fit traverser le sol de verre. Tout en se faisant projeté vers le sol à une vitesse folle, Mewtwo eût juste le temps de voir les dernières heures de Palkia et Dialga. Arceus leur avait tout pris. Tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemonmedieval.xooit.fr
Shaymin
Modo Shaymin
Modo Shaymin
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 21
Localisation : Près de Bordeaux

Carte d'explorateur
LV:
10/100  (10/100)
Expérience:
0/20  (0/20)
Pokédollard: 0

MessageSujet: Re: L'apocalypse   Dim 17 Juil - 15:15

Chapitre 5: une nouvelle aube


Mewtwo, qui avait chuté depuis le temple d'Arceus, atterrit tout en haut du pilier Céleste. Là, la terre tremblait. Des parcelles du sol étaient en train de s'effondrer. Fixant le ciel, Rayquaza pleurait.
"Vous ne m'avez pas écoutés.
-Mais c'était le seul moyen!"
Rayquaza se tourna vers Mewtwo, lui révélant son visage qui se désagrégeait au fur et à mesure que la blessure que lui avait infligé Arceus s'insinuait en lui.
"Je suis mourant, comme ce monde que j'ai juré de protéger. Vous m'avez abandonné. Ce monde est désormais révolu. Plus rien ne peut le sauver."
Rayquaza, éprouvé par ses blessures, tomba au sol. Le bout de sa queue avait fini de se désintégrer. La blessure divine progressait. Bientôt, Rayquaza ne serait plus qu'un souvenir.
"Il reste de l'espoir, sanglota Mewtwo, On ne peut pas s'être sacrifiés pour rien, c'est impossible! Nous vous vengerons!
-Qui vous? Vous vous êtes tous dispersés après la bataille contre Arceus! Votre seule allié est la solitude désormais.
-Il y a sûrement quelque chose que nous pourrions faire!"
La blessure divine en avait presque fini avec Rayquaza. Il ne lui restait plus que ses yeux pour pleurer et ses lèvres pour murmurer:
"Frimapic... retrouve les golems... élimine le traître..."
Et sur ces mots il mourut, la lumière de son être volant vers les cieux incommensurables. La tour s'effondra. Mewtwo eut juste le temps de s'élever dans les airs pour accomplir la dernière volonté de Rayquaza. Mewtwo irait vers Frimapic.

Darkrai fuyait. Il ne savait pas quoi mais il fuyait. Il était visiblement dans une forêt, mais il ne savait pas où. Il ne pouvait même pas se repérer aux pokémons, étant donné qu'ils fuyaient l'impardonnable sur son chemin. Pourtant, il n'était pas si coupable! Il n'avait fait que protéger sa vie, n'est-ce-pas? Et c'est ce qu'il avait toujours fait! Fuir pour protéger sa vie ne l'avait jamais dérangé autrefois. Après tout, c'était un pokémon maléfique, il n'avait pas à avoir de remords! Alors, dans ce cas là, pourquoi en avait-il? Était-ce parce que son seul ami depuis des années, il l'avait abandonné à une mort certaine? Une larme perla de son œil bleu. Fatigué, à bout de souffle, Darkrai prit une pause bien méritée. Il ne pouvait pas continuer. Il finirait par se tuer, tout comme il avait laissé Arceus le faire avec mewtwo. Il n'eût le temps de penser à autre chose que déjà il dû esquiver un coup qui vint briser l'arbre près duquel il s'était reposé. Il regarda autour de lui; Personne. Le lâche avait attaqué en vitesse et s'était replié. Pourtant, le coup qu'il avait asséné au végétal n'était pas anodin; une grande balafre creusée, visiblement par une attaque métallique, de taille et d'ampleur impressionnante, bien que facilement imaginable.
"Ladre! appela Darkrai, Viens te battre face à face si tu m'en veux, puisque c'est le cas de tout le monde, apparemment.
-Crois-tu vraiment que je veux te tuer? Si je le voulais, je le pourraisaisément certes mais j'ai besoin de toi."
Des fourrés de la forêt sortit un garçon, probablement un adolescent, pas très grand mais qui dégageait une forme de charisme et de sérieux rare chez les jeunes de son âge. Quelque chose de pointu sortait de son dos.
"Je suis Zakari O'Scurr, L'élu de l'épée de gloire.
-L'épée de gloire? J'en doute. J'ai déjà eu affaire à ce fil, et j'en ai eu d'assez mauvais souvenirs. Prouve-le!"
L'adolescent dégaina sa lame. C'était un grand espadon de bonne qualité, dont on se demandait comment un simple garçon de seize ans pouvait la porter. Le pommeau, finement ciselé, était orné d'une pokéball. Darkrai ouvrit de grands yeux en reconnaissant l'épée. Cette épée avait sa propre légende à Sinnoh; la légende racontait qu'un homme s'était dellecté du sang de pokémons qu'il aurait tué à l'aide de cette épée. Fuyant la compagnie des humains, ceux-ci se cachèrent dans les hautes herbes. Ensuite, regrettant ce qu'il avait fait, l'humain aurait brisé son épée, mais les pokémons restèrent cachés. Quand Darkrai eut fini de raconter à Zakari l'histoire de l'épée, celui ci reprit:
"Ce n'est qu'une légende. La vérité est autrement plus compliquée. En vérité, quand la légende dit que l'humain s'abreuvait du sang des pokémons, c'est parce que cette épée aspire leurs forces pour changer sa structure, mais elle ne fait que l'emprunter. De plus, cette épée n'a aucune destination cannibale; elle a été créée pour protéger le monde, de quelque manière que ce soit. Quand la légende parle de l'épée brisée, en fait c'est une manière détournée pour dire que les élus se passent le flambeau. le premier porteur était un homme préhistorique qui a dû lutter contre regigigas, qui refusait de s'écarter du monde qu'il avait forgé. Ensuite, l'épée fut donnée à un égyptien qui dû détruire le soleil noir qui couvrait le véritable disque solaire. De générations en générations, de civilisations en civilisations, cette épée a traversé les âges, n'apparaissant que lors des temps de crise. Je suis le plus récent des élus, et mon rôle est de stopper l'apocalypse d'Arceus.
-Et qui me dit que vous n'êtes pas venu me tuer comme le précédent élu?
-D'une part, le précédent élu n'avait pour but que de t'empêcher de plonger le monde dans un sommeil éternel. D'autre part, je sais que mon rôle est très important, et je ne compte pas le réaliser seul. Si tout les autres élus n'ont servi qu'une fois, c'est principalement parce qu'ils sont devenus fous. Je compte échapper à ce sinistre destin en m'entourant de héros. Et, vu qui nous allons combattre, quelques pokémons de plus ne seraient pas du luxe.
-Tu frappes à la mauvaise porte petit; je ne suis pas un héros.
-Sais-tu quel sens avait ce mot, au départ? dans la mythologie grèco-romaine, un héros était le fils d'un dieu et d'une humaine ou inversement. Selon la religion chrétienne, nous sommes tous les fils de Dieu. Nous sommes donc tous des héros. Il nous suffit juste de nous l'avouer et de prendre les rênes pour le découvrir. Darkrai, je suis conscient de ce qui peut nous arriver, mais quoi qu'il en soit il faut que tu m'aides."
Darkrai réfléchit un instant. tout d'abord, il pensa voler l'épée à l'adolescent effronté qui osait lui dire ce qu'il avait à faire. Mais, il repensa à ce qu'il avait fait, à Mewtwo et aux autres. Les avoir délaissés ainsi nécéssitait bien une rédemption. En un soupir, s'alliant avec l'un de ses pires némésis, Darkrai dit:
"J'accepte. Mais, au fait, où allons nous?
- A Frimapic!"

Mewtwo arriva à Frimapic. Il détestait le froid, mais il respecterait les dernières volontés de Rayquaza vaille que vaille. Il était en plein blizzard, mais il n'irait sûrement pas s'en protéger dans la ville, il était hors de question qu'il soit gêné dans sa quête par des dresseurs assoiffés de combats. Il s'enfonça dans la forêt gelée, et contourna le temple de Frimapic, de sorte à y entrer subrepticement. Alors qu'il allait entrer, il fut surpris par un message mental.
"Si tu es l'ennemi de Darkrai, alors attends moi".
Mewtwo se stoppa aussitôt. Ce traître l'avait laissé dans le vague après avoir fuit la bataille pour le monde. Il était prêt à tout pour lui faire payer. Il répondit donc.
"Cela fait longtemps que tu me suis, Cresselia?"
Celle-ci se dévoila.
"Je suis ici pour trouver le traître parmi les golems. mon maître m'a promit vengeance auprès de Darkrai, et je compte bien le faire."
La haine brûlait dans le regard de la selennite. Mewtwo l'avait toujours trouvée antipathique, mais là, elle semblait encore pire. Elle semblait prête aux pires extrémités pour se venger de son frère.
"Est-ce vraiment l'heure pour se venger de son frère? Nous avons une apocalypse à empêcher."
Mewtwo frissonna en voyant le sinistre sourire de son interlocutrice.
"Il faut frapper le mal à la source. Plus vite Darkrai sera mort, plus vite son apocalypse sera arrêtée.
-Son apocalypse? Il ne faut pas le surestimer, Darkrai ne serait jamais capable de...
-Faut-il que je te rappelle que Darkrai est le garant du mal? L'apocalypse ne peut qu'être que l'un de ses plans machiavéliques. »
Mewtwo n'allait pas du tout dans le même sens que cresselia. C'était Arceus, il le savait car feu Rayquaza lui avait dit. Mais Cresselia l'intriguait, aussi il décida de la rejoindre. Et s'il pouvait se venger de Darkrai...
« Mmm, tu n'as pas réellement tort. Je t'accompagne. Darkrai mérite ce qui va lui arriver.
-Bien dit. Suis-moi! »
Et Mewtwo, aveuglé par sa rage, entra donc dans le temple, suivi de son débiteur. Quand ils arrivèrent au fin fond du temple, ils virent tout de suite le corps inanimé de Regigigas.
"Bon, voici mon plan, énonça Mewtwo, On attend que le traître arrive, on le bannit et le tour est joué. A priori, aucun autre golem ne devrait se risquer à venir ici, ils doivent être au courant pour le traître.
-C'est un plan intéressant, mais voué à l'échec... les voilà!"
Mewtwo voulut la corriger mais il se tut. Ils se cachèrent tout deux derrière une colonne, et virent Regice descendre les escaliers... suivie des deux autres golems, Regirock et Registeel. Mewtwo n'y comprenait rien, ce qui était loin d'être le cas de cresselia. Cette dernière ne bougea pas d'un pouce. Elle regardait religieusement les golems qui avaient pris place autour de Regigigas, leur création. Ils commencèrent le rituel d'invocation de leur fils, et aussitôt Mewtwo sortit de derrière la colonne. Trop tard, Regigigas venait d'ouvrir les yeux. Regirock et Registeel s'empressèrent d'aller à sa rencontre pour le balayer, tandis que Regice faisait se lever Regigigas. Mewtwo balaya Regirock de ses pouvoir psychiques et commença à combattre Registeel par la manière forte, à coups de mitra-poings dans la tête. Cresselia, très calme, s'approcha de Regice et lui dit le plus simplement du monde:
"Bien le bonjour chère amie. Je suis désolée de toute cette agitation, je suis juste venue vous voir, pas vous combattre."
Mewtwo s'arrêta d'un coup de frapper Registeel, qui le reposa, mais brutalement.
"Hein? jeta mewtwo,
-je vous pardonne, votre compagnon n'a pas l'air très intelligent. Et puis, de nos jours...
-COMMENT CA, DE NOS JOURS?"
Cette voix forte qui venait d'emplir la salle était celle de Regigigas, qui s'était enfin décidé à bouger. Mewtwo le regardait comme s'il avait devant lui la Mort qui venait de lui apprendre qu'il venait de mourir suite à l'ingurgitation d'une mousse de saumon avariée.
"JE VIENS A PEINE DE SORTIR DE MON SOMMEIL. QUELQU'UN POURRAIT PEUT-ÊTRE M'EXPLIQUER CE QUI S'EST PASSE DURANT MON ABSENCE?
-Eh bien, commença Regice, pas grand chose de très intéressant. L'Homme a réellement conquit la Terre et développé ses villes et sa technologie...
-Et Arceus va bientôt détruire le monde, ajouta Mewtwo"
Cette dernière remarque ne manqua pas d'attiser le courroux des trois golems. Si cela était possible, regigigas devint encore plus blanc et pâle.
"Nous... Nous comptions vous en tenir compte! balbutia regice,
-Vous auriez été au courant! ajouta registeel,
-COMMENT AVEZ VOUS PU OSER TENTER DE ME CACHER UN TEL EVENEMENT? JE FAIS EGALEMENT PARTIE DE L'ORDRE DE CE MONDE, VOUS NE POUVEZ M'EN METTRE A L'ECART! JE REFUSE DE LAISSER CE MONDE MOURIR, JE ME BATTRAI POUR SA SURVIE!
-Comment ça? demanda à nouveau Mewtwo, Je pensais que vous étiez l'un des acteurs de l'apocalypse!"
La remarque de Mewtwo créa un silence gêné. Le regard des golems semblait dire que ce mewtwo de malheur causait plus de problèmes que l'apocalypse elle-même. Regigigas, qui était pourtant très grand et très fort, semblait chanceler et menacer de tomber.
"JE SUIS QUOI?!
-Je suis désolé, s'empressa de dire Mewtwo, je pensais que vous le saviez, je pensais que vous le feriez de votre plein gré!
-Je vais répondre, fit Regice avec dédain pour tout les autres dans la salle excepté le plus grand, Arceus a de terribles pouvoirs, dont le contrôle mental. Il est capable de faire accomplir ses desseins maléfiques à presque tout le monde.
-Presque?
-COMMENT CA?
-Il faut qu'Arceus aie créé directement sa cible. Nous pouvons être contrôlé par Arceus car il nous a créé, de même que Lugia ou Ho-Oh, mais il ne peut te contrôler toi, Mewtwo, car ce sont des scientifiques qui t'ont créé à partir de l'ADN de Mew.
-MAIS SI ARCEUS NE PEUT ME CONTROLER, COMMENT COMPTES-T-IL M'ASSOUVIR A SA VOLONTE?
-Comme je l'ai déjà dit, il peut nous contrôler nous. Il n'y a pas qu'Arceus qui aie un pouvoir sur ses créations. Pour peu que l'on aie un minimum de pouvoirs psychiques, ce pouvoir nous appartient à tous. Il compte probablement manipuler l'un d'entre nous pour vous manipuler, fils."
Regigigas était atterré. Il lui semblait que toute sa vie n'était qu'un épouvantable mensonge. Pour Mewtwo, c'était tout aussi stupéfiant. On lui avait bourré le crâne de mensonges depuis le début. Ainsi, les golems étaient fidèles à leur création? Ce n'était qu'Arceus qui les manipulerai dans le futur? La vérité lui semblait être un épouvantable mensonge.

La route vers Atalanopolis se faisait dans le silence. Ils y allaient car Suicune, qui connaissait Le Plan, savait qu'on pourrait y trouver Groudon et Kyogre
Beaucoup en voulait à Latios pour avoir décapité Heatran, pour des raisons diverses et variées.
Les trois chiens légendaires, qui faisaient la route avec Mew et les autres, ne disaient mot non plus, et ce depuis la mort de Ho-Oh. Cette exécution avait parue extrêmement vicieuse à Raikou, ce qui n'était pas le cas de Suicune. Entei, lui, pensait que c'était dans l'ordre des choses. Après tout, on les avait prévenu longtemps auparavant que cela arriverait et qu'il fallait s'y préparer. Et c'est exactement ce qu'il a fait toutes ses années: il s'y est préparé.
Mew était distant. La vie lui filait entre les doigts, se disait-il, Il semblait qu'il ne pouvait rien faire contre Arceus et la terrible malédiction qu'il avait lancé. Il pensa à son frère de sang, Mewtwo; il se demanda ce qu'il faisait; s'il savait à propos de l'apocalypse; s'il tenterait de l'arrêter ou de la précipiter. Oui, probablement qu'il voudrait la précipiter. C'était tout ce dont il était capable, souffrir et faire souffrir. Une perle d'eau salée tomba de son oeil pour rejoindre l'entité cyclopéenne de la mer.
Noctunoir ne disait rien. Il se contentait d'entendre les pensées des autres. Parfois, il rêvait qu'il ne serait jamais né avec ce "don". Parfois, c'était une vraie malédiction. Toutes ces pensées qu'il entendait, c'était les siennes, qu'il voulait bannir au fin fond de son esprit. Mais eux n'avaient que ça à faire: penser. Pour eux c'était un moyen de ne pas devenir fou. Penser pour Noctunoir était une torture. Soudain, il entendit une pensée différente. Ce n'était plus un discours, c'était une question qui attendait réponse. Noctunoir y répondit.
"Oui, bien sûr que je t'entends, Massko"
Il pensa y rajouter "malheureusement" mais posa un voile mental sur ce mot chargé de lassitude.
"A quoi penses Célébi?
-C'est drôle, pensa le pokémon spectre, parce qu'elle vient de me demander la même chose.
-Elle se demande à quoi je pense?
-Non, elle se demande à quoi elle pense.
-Et que lui réponds tu?
-Exactement la même chose qu'à toi, cher ami."
Noctunoir pensa au comique de la situation si les deux amoureux s'entendaient penser.
"Noctunoir, toi qui vois dans ses pensées... est-ce que Célébi m'aime encore?
-Elle vient de me poser la même question. Et tu sais ce que je vais lui répondre?
-Non, quoi?pensa massko,
-Je vois dans les pensées, pas dans le coeur. Si vous deux voulez réellement la réponse, c'est dans le coeur de l'autre que vous devez trouver la réponse."
Noctunoir coupa la liaison mentale avec massko un moment. Il regarda de droite à gauche, de massko à Celebi. Leur situation lui semblait on ne peut plus stupide. Le monde s'écroulait autour d'eux, et ils se posaient encore la question. Il avait dit vrai quand il disait qu'il ne pouvait pas le lire dans l'esprit de Célébi, toutefois il connaissait parfaitement la réponse. Bien sûr qu'ils s'aimaient. On ne pouvait probablement pas s'aimer plus. Mais l'étincelle était partie. Ils l'avaient laissée mourir, tout simplement parce que dans leurs pensées, et ça Noctunoir le voyait, ils ne voulaient plus s'aimer. Noctunoir se jura que dès l'instant où il saurait ranimer cette flamme, il le ferait. Tout simplement, parce qu'il l'aurait voulu, cette flamme.
Il entendit Mew. Là, ça n'était pas par les pensées qu'il entendait. Enfin! De vraies paroles! C'est drôle, quand on y pense, mais ça lui avait manqué horriblement, même si c'était pour dire quelque chose d'aussi simple que:
"On y est."
Et il disait vrai: Ils étaient arrivés devant un énorme rocher en plein milieu de l'océan. Ils commencèrent tout d'abord par chercher un passage par la voie des airs, mais en vain. Ils ne pouvaient pas aller dans l'eau, car la plupart ne savait pas nager. La seule solution plausible qu'ils trouvèrent était de se téléporter à l'intérieur grâce aux pouvoirs de Noctunoir. En effet, s'il ne pouvait pas franchir de longues distances grâce à eux, il avait tout de même assez de puissance pour leur faire traverser les murs tous en même temps. Quand ils apparurent tous devant la grotte origine, Les habitants commencèrent à prendre peur; autant de légendaires au même endroit, plus d'autres pokémons plutôt rares, ç'aurait été une aubaine pour les dresseurs! Mais tous étaient partis pour des cieux plus cléments. La mer était très agitée autour d'Atalanopolis, et un faible tremblement de terre avait rasée un petit nombre de maisons, mais la population savait que ce genre de choses allaient se reproduire. Ce que ne savaient pas les dresseurs, c'est qu'Atalanopolis faisait en ce moment partie de l'un des cieux les plus cléments de la planète.
Cela ne devait pas durer.
Le doyen et le champion d'arène de la ville allèrent à leur rencontre. Ce dernier gardait ses pokéballs à portée de main, tendu comme il était. Le doyen prit la parole:
"Je suppose que vous êtes au courant.
-C'est exact, dit Mew qui comprenait et parlait le langage humain, Nous sommes ici pour Groudon et Kyogre.
-Cela se fera, mais dites moi d'abord... comment va le Mont Chimnée?
-Eh bien, c'est à dire que...
-Il a implosé. répondit le plus calmement possible Latios Il y eût de nombreux morts et blessés. Rares sont ceux qui en sont sortis indemnes, autant physiquement que moralement. Heatran a été tué (en disant ces mots il soupira de regret). Nous espérions pouvoir trouver de quoi freiner ces atrocités ici.
-Implosé...Vous dites?..C'est affreux... Nous sommes perdus...
-Ne l'écoutez pas, fit le champion en titre, Il ne faut pas perdre espoir. Entrez dans la grotte. Arrêtez Arceus, sauvez le monde."
Il se décala pour les laisser passer. Habituellement le doyen les aurait arrêtés, mais la nouvelle de la destruction du Mont Chimnée lui avait arraché toute volonté. Les pokémons entrèrent donc dans la grotte origine. Excepté Latios.
« Qui avez vous perdu?
-Ma femme... Elle y était partie pour aider, mais l'éruption a dû l'emporter. »
Latios voulut dire quelque chose, mais rien d'intelligible ne sortit. Il se contenta de l'enserrer de ses bras. Tout deux pleurèrent.

Il faisait une chaleur étouffante.
Il y avait une humidité tropicale.
Ils arrivèrent dans une antichambre où l'état atmosphérique du reste la caverne y était ridiculement parodié. Dans une eau bouillonnante et dégageant des nuages de vapeur, Kyogre gisait, gris, plongé dans un sommeil millénaire. Groudon reposait lui aussi dans la salle, tout aussi inanimé, mais dans de la lave en fusion, qui toutefois durcissait à maints endroits.
"Alors on en est là, fit Latios qui était revenu, Nous sommes devant nos bourreaux et nous ne pouvons rien y faire."




Chapitre 6: Les traîtres


Le mont Couronné. Le plus haut point de Sinnoh. La neige, blanche, recouvrait la moindre parcelle de ce sol montagneux. Cette neige n'était pas pure. Une impression d'hostilité et de vice s'en dégageait. C'était tout du moins les pensées de Darkrai quand il la traversa accompagné de l'élu.
"Nous y sommes? demanda le pokémon,
-Presque, en effet, lui répondit l'élu. Nous nous rapprochons inexorablement du foyer des trois golems. A ce propos, il y a quelque chose qu'il faut que tu saches...
-Ah oui? Et quoi?
-Il y a quelqu'un dans ce temple. Quelqu'un qui en temps normal n'a pas à y être: mewtwo.
-Mewtwo? Tu en es sûr?
-Je t'ai emprunté tes pouvoirs, dit-il en montrant l'épée qui était noire désormais, La divination, même mineure, m'est à portée de main. De plus, il n'est pas seul; Ta soeur est également là-bas."
Darkrai déglutit. Sa soeur, il était habitué à ne pas être en sécurité en sa présence, mais la perspective de retrouver Mewtwo lui semblait bien pire. Il se doutait que ce dernier ne lui dresserait pas le tapis rouge à son arrivée, mais il ne savait rien d'autre de son état d'esprit.
"Mais il faudra tout de même être fort. Nous n'avons pas le droit à l'erreur.
-Mais nous ne savons pas qui est le traître!annonça darkrai, comment savoir quel est celui que nous devons vaincre?
-Qui a dit que nous ne vaincrions que le traître?"
Darkrai déglutit de nouveau.

Celebi, massko et les autres s'étaient installés dans la grotte. Ils ne savaient absolument pas quoi faire. et si Entei, noctunoir et Latios s'entraînaient au combat, les autres étaient perdus dans leurs pensées. Noctunoir, d'ailleurs, avait finalement rejoint les autres combattants pour ne pas entendre celles-ci. Massko repensa à ce que Noctunoir lui avait dit. Celebi de même. Finalement, après un court instant d'inactivité, tout deux se levèrent et allèrent à la rencontre de l'autre. Visiblement, ceci contraria l'autre et ils se retrouvèrent face à face, la bouche ouverte sans un seul mot intelligible qui en sorte. Finalement, massko fit le premier pas:
"je...je...
-Ou...oui?"
Plus rien ne sortit. Leurs bouches s'étaient refermées. Ils se regardaient dans les yeux. Et alors que ce geste aurait pu tout sauver entre eux, ils s'en retournèrent, piteux et dépités, vers leur position de départ. Massko versa une larme; celebi éclata en sanglot; noctunoir qui avait suivi la scène soupira.

Cela faisait quelques jours que Mewtwo et Cresselia étaient coincés avec les quatre golems. Mewtwo avait arrêté de penser que l'histoire des traîtres était fausse. Il s'était donc durement décidé à trouver qui il était. Regigigas déblatérait souvent sur la procédure de comment ils sauveraient le monde tout les six. Mais, à vrai dire, personne ne l'écoutait réellement.
Un jour, pourtant, que Regigigas exposait l'une de ses nombreuses fabuleuses idées, Mewtwo ressentit des ondes mentales puissantes, bien qu'étrangères à Cresselia. Il établit le lien télépathique et là il entendit une voix qu'il aurait aimé ne plus jamais avoir à entendre. Et cette voix pensait ces mots:
"J'espère qu'il comprendra."
Soudain, alors que Regice allait prendre la parole, une épée noire et grise au tranchant chargé de piquants se ficha dans son abdomen.
"Que... qu'est ce que..!"
Ce furent ses derniers mots. L'épée tourna sur elle-même et envoya les débris de Regice à travers la salle. un adolescent se trouvait derrière l'ancienne place de regice, l'épée à la main et une grande veste de cuir noir sur les épaules. L'élu, d'un pas décidé, se jeta sur Regirock et Registeel et entama le combat. L'adolescent frappait avec férocité, mais Registeel parait tout les coups. Regirock, pour sa part, avait été étalé au sol dès le début du combat. Darkrai sortit de derrière le pilier. Il regarda alentour, mais il ne voyait ni Mewtwo ni Cresselia. Cette dernière lui sauta à la tête et lui envoya plusieurs psykoud'boul. Le nez de darkrai était écrasé. Il sentait un liquide chaud perler sur son visage, comme une larme rouge.
"A nous deux, mon frère!"
Cresselia allait envoyer un nouveau coup mais elle fut jetée sur le côté par télékinésie.
"Non. Il est à moi."
Darkrai ouvrit la bouche pour parler. Il la referma bien vite quand il se prit le mitra-poing de Mewtwo dans l'abdomen. Mewtwo continua de frapper Darkrai avec des attaques physiques. ça y est, pensa-t-il, c'est la fin. Je vais mourir. Quelle mort stupide! Darkrai ne sentait plus la douleur. Il en avait connu une vive au départ, mais désormais elle était tellement forte qu'on ne la sentait plus. Darkrai sentit ses paupières devenir lourdes. Il allait enfin finir cette vie ratée. Il jeta un coup d'oeil par dessus l'épaule de Mewtwo: L'élu venait de changer son épée en hache après avoir pris le pouvoir de Registeel. Il s'en servit pour trancher un bras au golem de fer puis le jeta au sol avec le pied. Il vit également un éclair rose qui fusait dans sa direction. Mewtwo fut lancé sur le côté.
"Je ne pourrais manquer de recevoir une double prime de mon maître Arceus! Vous allez tous mourir, mourir!"
Un éclair de folie brûlait dans le regard de Cresselia tandis qu'elle levait sa griffe ombre.. Il n'était plus question de faire le bien grâce à Arceus. Désormais, la seule chose qui lui importait était le meurtre. Darkrai ferma les yeux. Il entendit un cri féminin. Puis un craquement. Regigigas criait, mais quoi? De toute manière, depuis sa création, personne ne pouvait se vanter de l'avoir réellement écouté. Darkrai attendit la douleur. Elle ne venait pas. Il ouvrit les yeux et vit deux choses. La première était cresselia gisant sur le sol, le bras en angle obtus. la seconde était une main violacée de trois doigts qui se tenait devant lui.
"Allez, fit Mewtwo, relève toi grande saucisse!"
Darkrai prit la main de Mewtwo qui l'aida à se relever. Il attendait le coup, mais il ne vint pas. Sa rage aveugle s'était tarie. Ils se regardèrent un moment dans les yeux, puis regardèrent l'élu. Zakari pointait son arme vers mewtwo, et elle redevint une épée aux runes violettes. La garde était devenu un oeil, qui brillait de plus en plus. l'élu planta l'épée dans l'abdomen de registeel, puis décapita Regirock et pointa son arme vers le dernier golem, le plus grand. Celui-ci hurlait. Personne ne se demanda quoi. La lumière entourant l'oeil devint plus forte et fusa vers Regigigas, jusqu'à l'entourer complètement. Darkrai et Mewtwo ne virent pas la suite, ils durent se cacher les yeux pour ne pas être aveuglés. Quand ils ouvrirent à nouveau les yeux, Regigigas avait disparu complètement. la salle était recouverte d'éclat de glace. cresselia gisait près d'un pilier, le bras rompu. Regirock et Registeel reposaient ensemble, dans une ultime étreinte, l'un décapité et l'autre fendu en deux. L'élu se tenait au beau milieu de ce carnage.
"Mais qu'avez vous fait! dit darkrai.
-Ils auraient pu nous aider! éructa Mewtwo, qui de toute manière ne savait absolument pas à qui il avait affaire
-Ce qui est fait est fait. De toute manière, nous n'avons plus à nous demander qui était le traître. Et, si vous voulez mon avis, ils l'étaient tous.
-Et pour regigigas?
-Je l'ai banni dans une autre dimension. Il est désormais hors de portée de l'influence d'Arceus.
-Et... où va-t-on, maintenant?"
ils sentirent une secousse sous leurs pieds. L'élu ouvrit de grands yeux, les refermit, et annonça:
"A Atalanopolis."

A Atalanopolis, justement, et plus précisément dans la grotte origine,quelque chose s'était passé. ça avait commencé par la marche de massko vers Celebi. Quand il atteignit sa tente, il lui dit:
"Ecoute, ça ne peut pas continuer. Depuis quelques temps, on ne se parle plus, on s'évite. La question est simple: m'aimes tu encore ou non?"
Celebi ne le regardait pas. Elle regardait ses pieds. Difficile de répondre à une question, alors que l'on cherche soi-même la réponse. Mais elle se leva, pris une grande inspiration, ouvrit la bouche... et tomba à la renverse comme tout les autres dans la grotte à cause d'un tremblement de terre. Oubliant leurs histoires de coeur, ils sortirent, et les autres aussi. Les corps inanimés de Groudon et Kyogre n'étaient plus là. Ils avaient disparus. Ils sortirent tous en même temps et virent un nouvel îlot dans la ville. L'histoire se répétait: Groudon et Kyogre allait de nouveau s'affronter!










Chapitre 7: l'eau contre la Terre


"J'y vais! hurla latios,
-Attends! fit noctunoir, il nous faut les vaincre tout les deux et ensemble! Si l'un d'entre eux l'emporte sur le second, Arceus aura réussi!
-On y va! cria massko"
Latios fonça en portant massko.Celebi et noctunoir partirent en volant.
Au fond de la grotte, les trois chiens venait de commencer à partir, mais Suicune se tint les côtes.
"Pars devant, ordonna Raikou à Entei, qu'est ce qui se passe?"
Suicune attendit qu'Entei soit parti et mordit Raikou à la jugulaire. Puis, elle lui fit blizzard, le congelant. Elle prit son élan, puis, avec cascade, fonça sur les restes congelés de Raikou et les éparpillèrent à travers la salle. Elle lui susurra ensuite un dernier secret:
"Arceus va gagner."
Puis elle s'en retourna vers le combat.
Les deux pokémons mythiques n'avaient aucune compassion pour l'autre et tentaient de blesser l'autre de toute la force de leur volonté. Quand les premiers pokémons arrivèrent, ils furent tout d'abord ignorés -mais pas par la foule qui assistait au terrible combat. Mais cela ne devait pas durer car Latios finit par attaquer Groudon. Kyogre en profita presque immédiatement pour assaillir Groudon, qui encaissa et repoussa le dragon. Celebi, massko et noctunoir s'avancèrent vers Kyogre, tentant de faire barrage. Espoir illusoire. Le père des océans les balaya d'un simple coup ample de la nageoire. Entei arriva cependant et en dépit de son désavantage présumé face au type, il se rua vers Kyogre et planta ses crocs acérés dans le haut de l'épais crâne de son adversaire. Kyogre se débattit comme un fou en camisole, mais Entei refusait de lâcher prise. Cependant, il fut bien obligé de le faire quand Groudon abattit l'un de ses battoirs sur Kyogre, d'une dracogriffe surpuissante. Kyogre tituba, et tomba dans l'eau. Entei parvint heureusement à revenir sur l'îlot avant cela. Mew avait la bouche grande ouverte, bien que rien n'en sortit. Ils ne pouvaient pas avoir perdu maintenant! C'était impossible! Et c'était en effet le cas car Kyogre refit surface et lança un giclédo sur Groudon. Suicune arriva sur ses entrefaites, et vit l'espoir dérisoire des trois explorateurs du temps pour retenir Groudon.
« Suicune! lui cria Mew, occupe toi de Kyogre! »
Intérieurement, Suicune sourit. Elle se précipita sur Groudon et lui lança un blizzard à bout portant. Quand il se stoppa, Groudon était gelé. Les autres pokémons étaient consternés, et elle riait à pleins poumons.
« Je te l'avais dit, Raikou! Arceus va gagner!
-Je ne crois pas! »
C'était la voix de Darkrai. Accompagné de Mewtwo et d'un adolescent, arme à la main, il venait d'arriver par téléportation. Entei sentit comme un coup dans l'abdomen et l'épée de gloire devint rouge, et sa lame une flamme vigoureuse. L'élu lança sa lame qui se ficha dans la prison de glace de groudon, et la fit fondre. Ce dernier n'eût pas besoin de beaucoup de temps pour se remettre et lancer un puissant lance-soleil à son ennemi antédiluvien. Suicune voulut faire quelque chose pour l'en empêcher, mais Darkrai et Mewtwo l'avait encerclé. Darkrai créa un trou noir de ses mains, et Mewtwo y poussa Suicune d'une attaque forte-paume. Darkrai referma sa création: Suicune avait été bannie. Darkrai et Mewtwo se sourirent mutuellement. C'est pour cela qu'ils ne virent pas Cresselia sauter sur le dos de Darkrai et l'attirer vers les abysses. Elle traînait son bras obsolète, comme une preuve de leur cruauté. Elle bredouilla quelques mots, mais ils n'étaient pas aussi expressifs que son regard meurtrier. Elle plongea dans l'eau, Darkrai fermement bloqué dans son bras unique. Mewtwo, après un bref instant de réflexion, les rejoint.
L'élu, Entei et Mew s'étaient désormais mis à deux pour faire reculer Kyogre, l'élu ayant auparavant emprunté les pouvoirs de Massko, donnant ainsi la forme d'un fouet de ronces à l'épée. Kyogre avait du mal à résister, malgré son endurance légendaire, car l'épée de gloire avait été faite pour le repousser, et elle avait déjà goûté au cuir de Kyogre par le passé.
Les quatre autres pokémon s'acharnaient à vouloir faire battre en retraite Groudon. Noctunoir tentait de brouiller son esprit, le rendant ainsi inapte à envoyer des capacités, mais il s'épuisait considérablement en le faisant. Celebi et Massko lacéraient Groudon de leurs attaques don naturel et lame feuille, pourtant cela ne semblait pas l'endommager plus que cela. Latios était perdu, et ne savait absolument pas quoi faire.
Pendant ce temps, Darkrai et Cresselia plongeait vers les profondeurs, Mewtwo sur leurs talons. Aucun d'entre eux ne savait respirer sous l'eau, à part peut être Mewtwo qui s'était entouré d'un peu d'oxygène avant de plonger. Cresselia savait ce qu'elle faisait, elle se sacrifiait pour que sa famille s'éteigne pour de bon. Pour elle, aucun des deux ne devait en réchapper. Et ça aurait sans doute été le cas, si Mewtwo n'était pas arrivé, et ne les avait pas renvoyés tout les deux à la surface par télékinésie. Il se propulsa ensuite une dernière fois et sortit de l'eau.
Kyogre plongea, destabilisant ses trois oppresseurs. Il fit cependant très vite de nouveau surface, juste le temps de préparer un laser glace qui renvoya ses trois adversaires sur l'île. L'élu, bien que très puissant, avait le dos meurtri et ne pouvait plus bouger. Mew était complètement K.O., et bouger ne serait-ce que son petit doigt lui aurait infligé une souffrance intolérable. Entei, lui, se releva sans difficulté et repartit à l'assaut. Cette fois, il ne planta pas que ses crocs dans le monstre originel, également ses griffes acérées. La douleur de Kyogre était indescritpible, et il sembla qu'il n'y put rien faire. Entei cabra, et força sa victime à plonger sous l'eau, avec lui. Pendant un temps, de nombreuses bulles parvinrent à la surface. Puis, il y en eut de moins en moins et bientôt, plus une seule.
Sans savoir que faire, Darkrai et Mewtwo regardaient cette scène. Cresselia en profita donc pour mettre un poing à son frère de son bras valide. Elle voulut recommencer, mais Mewtwo lui envoya une aurasphère qui la projeta.
« Mais vous ne comprenez pas? leur dit Cresselia, Ce monde est perdu! Et nous avec! S'allier à Arceus est la seule solution!
-Tu me connais, fit Darkrai avant de lui envoyer un vibrobscur, J'ai toujours pris les mauvaises décisions. »
Il s'apprêta à recommencer, mais il fut projeté en même temps que Latios, que Groudon avait lancé, ainsi que les trois autres. Latios revint immédiatement à la charge, assaillant Groudon, mais Noctunoir était complètement K.O. et c'était presque le cas de Celebi. Masko s'approcha d'elle et lui soutint la tête.
« Non... tu ne peux pas me faire ça... je t'en prie...
-Bien sûr que oui...
-Co...Comment ça?
-Bien sûr que je t'aime encore... » Elle sourit, puis s'évanouit. Massko pleura, et ne se détacha plus du corps de Celebi. Cresselia s'en approcha, leva son dernier bras...et fut retenue par darkrai.
« La souffrance c'est mon domaine, lui annonça-t-il, Alors tu les laisses s'aimer.
-L'amitié aussi c'est ton domaine? »
Mewtwo arriva, et prit lui aussi Cresselia. Elle criait, maudissait à tout va, y compris cet Arceus qui ne l'avait jamais aidé, surtout maintenant que Darkrai, aidé de Mewtwo, venait de la bannir.
« Puisse-t-elle arriver dans un monde intéressant! »
La remarque de Mewtwo les fit sourire. Ils se tournèrent alors vers Groudon et Latios, qui continuaient leur danse mortelle. Groudon semblait empli de joie, et surpassait de loin son adversaire. Car Latios lui n'était pas heureux. Sa soeur, son seul sens à la vie, avait été tué, et toutes ses pitoyables tentatives pour la venger avaient été vaines. Projeté une dernière fois à terre par Groudon, il jeta un regard à tout les autres. Puis il prononça ses dernières paroles:
« Les amis... au revoir »
Il se jeta, empli de la force du désespoir, et plaqua Groudon. Ils plongèrent dans l'eau. Mewtwo s'avança mais il fut retenu par l'Elu.
« Laisse-le, dit-il, C'est ce qu'il veut. »
Mew versa une larme, et il sentait que sa raison était la même que pour tout les autres. Ce sentiment de ne rien pouvoir faire quand tout s'effondre. Entei et Latios. Tout les deux morts pour un monde qui ne se souciait pas d'eux, assassinés par ses abysses. Ils avaient sauvé le monde, mais ils ne seraient jamais là pour le voir.




« Alors c'est ainsi? Vous allez affronter Arceus?
-C'est exact, répondit Mew au doyen, on ne peut être sûr que tout soit réellement terminé. Il faut frapper le mal à sa source, si on veut que ce cauchemar se termine.
-Eh bien... je ne peux pas faire grand chose, à part souhaiter de tout mon coeur que vous réussirez à venger tout ceux qui sont morts pour ce monde. »
Mew y réfléchit. Heatran, les golems, Raikou et Entei, Latios et sa soeur, Deoxys et les trois premiers, tous se sont battus pour ce monde et sont morts pour lui. Qu'est ce que ce monde leur a donné en échange? Certains diraient sans hésitation une mort glorieuse, mais la mort peut-elle être autre chose qu'inutile?
« Oui, lui répondit Noctunoir par la pensée, quelle qu'elle soit, la mort a une raison d'être. Tout comme la vie. Tout a un sens, même si de vie humaine-ou pokémon- on peut ne pas le saisir exactement
-merci, répondit tout simplement Mew, encore par la pensée »
Mais ses pensées furent bientôt envahies pas une vision terrible. Celle de son monde qu'il n'avait pas réussi à sauver. Celle de cette ville, en flammes, avec des pierres se détachant de la cavité, et quatre mots uniques aux lèvres: ils nous ont abandonnés.
En regardant autour de lui, il remarqua que les pokémons psy ainsi que Darkrai et noctunoir devaient avoir vu la même chose. L'assaut était imminent: s'ils ne partaient pas maitenant, ce monde serait perdu.




Chapitre 7: La dernière bataille


Ils se téléportèrent aux Colonnes Lances. Celebi n'avait osé regarder au pied de la montagne, de peur que sa vision ne se soit réellement déroulée. Mais cette autre partie de la vision, elle ne pouvait y échapper: elle vit Palkia et Dialga agonisant, perforés par une sorte de rayon ardent.
«Ils... ne sont pas morts? Fit darkrai
-Malheureusement plus pour longtemps, répondit Mew, si c'est bien ce à quoi je pense...
-C'est le cas, coupa Mewtwo, c'est bien Arceus qui a fait ça.
-Dans ce cas, nous n'auront pas droit à l'erreur, fit remarquer Noctunoir
-Nous y arriverons, affirma l'Elu, Je ne sais ce qui se passera après mais nous réusirons à vaincre Arceus.
-Si tu pouvais avoir raison...
-Ne crie pas victoire si vite, observa Zakari, ça pourrait bien ne pas te plaire... »
Ils montèrent donc les si redoutés escaliers arc-en-ciel.


Ce qu'ils virent en haut des marches n'avait pas changé depuis la visite de Mewtwo et Darkrai, à ceci près que tout paraissait plus délabré. Noctunoir faillit même se faire écraser par un pilier qui, fracturé à la base, était tombé. Leurs coeurs battaient la chamade: Aujourd'hui, ils avaient tous rendez-vous avec le destin!
Ils arrivèrent finalement dans l'antichambre d'Arceus. Tout comme la dernière fois, il regardait son monde d'en haut. Mais cette fois, un sourire malfaisant brûlait sur ses lèvres, brulant comme les flammes qui embrasaient sa création.
« Il est temps d'en finir, annonça Darkrai à Arceus
-Finissons-en!cria Mewto »
Le rire puissant d'Arceus encombra la salle. Tout en se retournant, il dit:
« Détestez vous donc tellement la vie que vous voulez précipiter sa déchéance? Vous deux, vous ne savez que trop bien de quoi je suis capable, et ton ridicule espoir ne t'a pas aidé la dernière fois! Alors, oui, finissons-en, mais ne vous faites pas d'illusions! »
Il tira son redoutable rayon de mort, mais Zakari bloqua de son épée, tout simplement.
« L'espoir n'a rien à voir là-dedans: Tu vas mourir, c'est tout.
-Et qu'est ce qui te donne la prétention de croire ça? »
L'Elu chargea et donna un coup violent de son épée qui jeta Arceus au sol.
« L'épée de gloire, voici ce qui me la donne. »
Arceus le repoussa d'un balayage, mais l'Elu revint bientôt à la charge, accompagné des autres pokémons. Si ces derniers étaient repoussés plutôt facilement par les spatio-rifts d'Arceus, le porteur de l'épée esquivait sans difficulté et poussait Arceus dans ses retranchements. Arceus tenta bien de changer de forme, mais à chaque fois son nouveau type était en péril face au nouveau type de l'épée. Repoussant une dernière fois l'Elu, il se dressa sur ses deux pattes arrières. L'anneau de son ventre se mit à briller, et bientôt sa lumière devint si forte que nul -y compris lui- ne put y voir avant que sa métamorphose ne fut achevée. Celebi reconnut ce qu'elle avait vu dans sa vision. Un homme, plutôt grand, habillé d'un habit large et d'une cape à col ouvert blancs et noirs. S'il pouvait paraître beau, ses deux yeux rouges ne trompaient nullement sur ses intentions. Il portait au côté deux katanas, qu'il dégaina. Ensuite, il chargea Zakari et entama avec lui un duel mortel. Sous cette forme, L'Elu eut bien plus de mal à le défaire, les deux armes de son adversaire rendant caduque la moindre de ses tentatives. Les autres pokémon tentèrent à leur tour d'aider Zakari, et à leur grande surprise ils furent efficace. Réduit à la taille d'un humain, Arceus ne pouvait surpasser les pokémons qui eux possédaient encore tout leurs pouvoirs. Mais ça n'était pas si facile. Arceus, bien qu'en danger, restait très fort, si bien que massko, celebi et noctunoir furent très vite hors-jeu. Darkrai, Mew et Mewtwo attaquèrent à leur tour. A quatre contre un, Arceus donnait des signes de faiblesse. Toutefois, il jonglait avec ses adversaires d'une habileté telle qu'aucun ne réussit jusque là à le toucher. Un coup éclair de son épée vint à bout de Mew en quelques secondes. Les deux pokémons restant tentaient bien de lancer leurs attaques à distance, mais la proximité entre leur adversaire et leur allié empêchait la réussite de tout tir. Ainsi donc, seuls Arceus et l'Elu se combattaient vraiment. Mais le dieu changea de tactique. D'un coup adroit, il poussa O'Scurr sur le côté. Et alors que ce dernier s'attendit à parer un coup au sol, il ne vit rien de la sorte. A la place, il vit les deux pokémons du mal chargés par le dieu. Eux qui se croyaient en sécurité furent blessés par les armes létales de leur divin adversaire. Zakari fonça alors, mais Arceus le saisit à la gorge. Zakari lâcha l'épée de gloire qui tomba sur le sol. On entendit trois rebonds sur le sol, puis plus rien. Juste la respiration difficile de l'Elu alors qu'il se faisait étrangler. Celebi vit la scène. Et elle la revit sous un autre angle, celui qu'elle vit, encore chez elle. C'était la fin. Elle l'avait vue et maintenant elle se réalisait sous ses yeux. L'Elu ne bougeait presque plus. Il ne se défendait plus. Il ne vivrait bientôt plus non plus.
Mais il se passa quelque chose. Quelque chose d'inattendu, de complètement inattendu. Arceus tourna sa tête pour regarder l'entrée. Son regard se perdit dans...quoi? Tout les pokémons étaient étalés, agonisant, et L'Elu dans sa main, il sembla qu'il eût gagné... et tout dégringola à cause d'un simple regard. Il relâcha -très faiblement, mais juste ce qu'il fallait- la pression sur la trachée de Zakari, qui pût reprendre de l'air. Il ne se fit pas prier, et envoya un coup de genou dans le ventre d'Arceus, qui se plia en deux et lâcha son adversaire. Alors Darkrai fonça. Il se jeta sur son adversaire et l'engouffra sous un flot de griffes ombre. Bien sûr, Arceus réussit à le projeter, mais ce fut suffisant. Darkrai, jeté au sol, remarqua quelque chose à ses côtés: le katana d'Arceus. Il appela alors l'Elu et lui lança l'épée. Arceus le remarqua tout de suite et plongea sa lame dans la main de Darkrai, mais il était trop tard. L'épée finit son trajet pour atterrir dans la main de Zakari O'Scurr. Ce dernier pointa l'épée de gloire vers Darkrai, lui empruntant ses pouvoirs, et la lame prit alors la forme d'une grande main violette-la forme ténèbres de l'épée de gloire. Prenant un court élan, Zakari élança sa lame, qui s'étira pour saisir Arceus. Il n'avait pas droit à l'erreur, et ça irait très vite, mais il devait tenter le coup. Il saisit le katana, le tint fermement dans son poing et l'envoya en avant. Moins d'une demi-seconde plus tard, la main revenait, Arceus toujours prisonnier, et il fut empalé par son katana. Un bruit d'os se fit entendre, puis un bruit de gorge, et ensuite plus rien. Arceus regardait dans le vide. Il posa ses yeux sur l'Elu, qui tenait toujours l'épée ancrée dans son flanc, mais aucune compassion ne se dégageait de son regard. Prestement, mais fermement, Zakari retira l'épée de son maître. Arceus tomba à genoux, et plaqua ses mains contre la blessure: elle saignait abondemment. Ses mains, devenues rouges, furent la première partie de son corps à toucher le sol. Puis le reste suivit et son corps tout entier traversa le sol de verre. Arceus avait été vaincu.




Epilogue
Alors Mewtwo retira le katana de la main perforée de Darkrai, et l'aida à se relever. Celebi tenta d'aider Massko, mais elle n'en eut pas la force. Ce fut Noctunoir qui les souleva, aidé de Mew. Zakari regarda le corps d'Arceus tomber. Il avait réussi sa mission. Il avait vaincu Arceus. Qu'allait-il faire maintenant? La terre lui donna la réponse en se mettant à trembler.
« Ce n'est pas fini, dit-il, dégainant de nouveau sa lame. Darkrai? »
Il n'eut pas besoin de le dire deux fois. Ils se téléportèrent.
Ils arrivèrent bientôt à Atalanopolis. Tout tremblait dans la grotte, et bâtiments et plafond rocheux s'effondraient. Les Atalanopolisiens couraient dans tout les sens, ne sachant que faire. Ils étaient affolés, paniqués. Le doyen, lui, fixait le ciel, ou tout du moins sa partie visible. Il était calme, et une larme coulait sur sa joue. Après des heures de silence, il dit finalement:
« Ils nous ont abandonnés. »
C'est à ce moment précis qu'arrivèrent les conquérants d'Arceus. Atterrissant devant la grotte Origine, ils durent hurler pour se faire entendre du doyen dans le vacarme environnant. Ce fut Darkrai qui prit la parole.
« Pourquoi est-ce que ça continue? Arceus est mort!
-Je ne sais pas! Mais peut-être est-ce trop tard! »
Tout continuait de trembler. Un rocher au dessus d'eux tomba. Darkrai tenta de s'en protéger et ferma les yeux. Quand il les rouvrit, la terre avait cessé de trembler. Le rocher avait été brisé par Zakari, et tout avait cessé de s'efondrer. L'aurore perça la voute rocheuse. Des cris de joie emplirent la ville: l'Apocalypse avait été stoppée.
« C'est ainsi, annonça Zakari, que ça se termine. Bien sûr, il y a eu de nombreuses pertes, et il nous faudra du temps pour tout remettre dans l'ordre. Mais finalement, tout redeviendra comme avant.
-Vraiment comme avant? Demanda Celebi à massko »
Celui-ci l'embrassa. Puis il dit:
« Oui, exactement comme avant. »
Et ils scutèrent tous les cieux...


FIN
...
ou pas?


Fin alternative




Le corps d'Arceus tomba du temple d'or, ses yeux devenus vitreux voyant une dernière fois sa tâche finalement achevée: un monde en ruines, qui brûlait et gelait. La mort, partout, accompagnée de souffrances. Si Arceus était mort, son apocalypse avait bien eu lieu.
Dans l'antichambre d'Arceus, les pokémons se relevaient, bien que de puissants séismes les malmenaient.
« C'est terminé? Demanda mew
-...Non. Vite, à Atalanopolis! »
Darkrai les téléporta. Ils arrivèrent en plein chaos. La paroi rocheuse et les bâtiments s'effondraient tandis que la terre tremblait. Les habitants de la ville couraient en tout sens, mais où seraient-ils allés? Aucun endroit de ce monde n'avait été épargné, et où qu'ils aient fui ils auraient trouvé la mort dans d'atroces souffrances. Le doyen fixait le ciel, silencieux. Après des heures sans mot dire, il finit par annoncer:
« ...Ils nous ont abandonnés. »
Quand il vit les pokémons arriver, il fut tout d'abord surpris.
« Mais... que se passe-t-il? Demanda darkrai, Nous avons vaincu Arceus! L'apocalypse aurait dû être arrêtée!
-Eh bien, à en juger par l'enfer environnant... non.
-Je vous avais prévenu, annonça Zakari, Si nous avons battu Arceus, nous ne sommes pas vainqueurs pour autant. Regardez autour de vous: C'est le chaos. Trop de légendaires sont morts. Les terres, les océans, les volcans et le ciel... tous ont perdus leurs maîtres. Même nous avons perdu Arceus qui nous gouvernait. Les continents vont aller à la dérive, les océans et les volcans vont se déchaîner... avec ou sans Arceus, nous allons tous mourir. Pardonnez moi.
-Après tout ce que nous avons fait...
-Cela n'a servi à rien?
-Et Latios? Et Entei?Ils se sont vraiment sacrifiés pour rien?
-Je refuse de... »
Darkrai ne termina pas sa phrase. Un rocher tombé du ciel vint mettre un terme à son existence. Tout s'écroulait autour d'eux, et ils ne pouvaient rien y faire.
Massko prit Celebi une dernière fois dans ses bras. Au moins auraient-ils le réconfort de mourir ensemble. Zakari versa une larme, mais pourquoi? Il avait accompli sa mission. On ne lui avait pas demandé de sauver le monde, juste de le libérer d'Arceus, alors pourquoi se sentait-il coupable? Et alors il lui vint à l'esprit qu'il n'avait aucun rôle. Avec ou sans lui, ça aurait été pareil, sa mission était obsolète. Il avait vaincu Arceus, mais il n'avait pas sauvé le monde pour autant...




Thanks for reading!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemonmedieval.xooit.fr
 
L'apocalypse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon life :: Hors RPG :: Coin lecture,écriture-
Sauter vers: